Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 10:15

Il est vraiment ressuscité !
Il y a des signes qui ne trompent pas. Dimanche matin aux abords de l'église de Trebeurden (22), elles étaient revenues les espaces et autres bétaillères à familles nombreuses immatriculées 92, 75, 78... départements pas vraiment Breton mais très chrétiens !
L'église était pleine de familles. Des duffel-coat sur robes liberty tailles 2 à 4 ans (page 28 du catalogue Cyrillus) courraient dans les allées. Des jolies mamans à peine bijoutées et leurs maris décontractés (vareuse, jean, chevalière et montre de sport) essayaient timidement de les retenir. Vive l'ambiance bon enfant aristocrato-bourgeoise catho.
Mon voisin en church, barbour, brune à collier de perles (bague de fiançaille marguerite...) et autres signes extérieurs de classe met cinquante centimes dans la corbeille de la quête après s'être abstenu de chanter le credo en latin. Tout s'effondre : on peut être catholique bourgeois, les cheveux courts et de bonne famille, sans être tradi et en étant pingre. Il y a des déplacements heureux et des raidissements inévitables. C'est Pâques mais c'est toujours la crise !
Après les deux premiers jours d'un triduum exemplaire pour nous appeler à vivre la mort du Christ dans tout son désespoir, dans une assemblée de septuagénaires burinés par les tempêtes et le chouchen, on se sent quand même revivre. Finalement on va peut-être rester catho malgré les intégristes, les viols de mineures et les préservatifs africains !
Africain comme le prêtre, signe de la résurrection du sacerdoce venu d'ailleurs. Nous constatons que  la voix de l'africain peut faire peur aux jeunes enfants qui dans leur inconscient cultivé entendent Iago plus que Jésus. Mais les pleurs d'enfants c'est la vie, la famille, l'Eglise... et une sainte distraction quand on s'arrête d'écouter le sermon.
Pâques oblige, on a eu droit aux baptêmes. Preuve que le prêtre africain s'est bien intégré à sa communauté ouestoparisienne-bretonne, il n'a eu aucun souci avec les petits Paul et Louis mais a fait répéter trois fois le prénom Ilan. Pourtant cela veut dire arbre en hébreux ! Bon, on ne peut pas être sûr que les parents connaissaient le sens du prénom mais eux ne sont pas censés avoir étudié la Bible dans le texte.

Le soleil breton est au plus haut. Ils sont terminés les jours de la passion. L'apéro au soleil respire la résurrection. Alléluia.

Partager cet article

Repost 0
Published by berulle - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Berulle
  • Le blog de Berulle
  • : Art, culture, religion, société. Le blog d'un catho libre de ses propos.
  • Contact

Pietro de Paoli chaque lundi

L'auteur de Vatican 2035 et de Dans la peau d'un évêque participe au blog en livrant chaque lundi un de ses "100 mots pour la foi".

Recherche

Pierre de Berulle sur Facebook

Retrouver Pierre de Berulle sur Facebook ainsi que le groupe Fraternité Pierre de Berulle

Commentaires

N'oubliez pas de laisser vos commentaires pour faire vivre ce blog et de le recommander à vos amis !
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles.