Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 23:36

 

Jean-Baptiste a entendu la Parole de Dieu et il ne l’a pas gardée pour lui. Il a parcouru toute la région du Jourdain pour la proclamer et pour appeler ses frères à se convertir, à prendre la route du Seigneur. Il l’a proclamée jusqu’à la mort. Nous ne sommes pas appelés à accueillir Dieu dans le secret de nos cœurs, nous sommes appelés à nous mettre en marche et à annoncer la Bonne Nouvelle pour que chaque homme et chaque femme se mettent en marche avec nous sur cette route que Dieu lui-même nous rend praticable. « Tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline seront abaissées ; les passages tortueux deviendront droits, les routes déformées seront aplanies ; et tout homme verra le salut de Dieu » (Luc 3, 6).

 

Pour nous qui croyons à cette promesse, aplanir la route du Seigneur, c’est participer à ce travail de Dieu. C’est veiller à ce que tous les ravins, toutes les montagnes, tous les chemins tortueux et déformés qui empêchent nos frères et nos sœurs d’entendre cette promesse et d’y croire soient aplanis. Certes, ce n’est pas facile et, souvent, nous sommes tentés d’abandonner tant il nous semble que nos efforts sont vains par rapport au travail à accomplir. Une goutte d’eau dans l’océan ? Une voix dans le désert ? Et à l’échelle de nos forces, nous avons raisons de désespérer et de pleurer sur la faiblesse de nos moyens. Mais quelle joie quand il nous semble que la peine que nous nous donnons porte des fruits, mêmes ténus. « Qui sème dans les larmes, moissonne dans la joie » (Ps 125).

 

Ayons la foi, croyons que les petites choses que nous faisons pour l’Evangile sont portées par une force qui nous dépasse ! « Jérusalem, quitte ta robe de tristesse et de misère, et revêts la parure de la gloire de Dieu pour toujours, enveloppe-toi dans le manteau de la justice de Dieu, mets sur ta tête le diadème de la gloire de l’Eternel. » (Ba 5, 1). Ne nous lamentons pas, ne cherchons pas à être des purs au fond de nos maisons comme au fond de notre cœur, mais mettons nous en marche pour que la promesse qui nous est faite soit accueillie par le plus grand nombre. Nous ne serons jamais digne de l’offre qu’Il nous fait. Et alors ? Chaque dimanche à la messe nous disons « Seigneur je ne suis pas digne de te recevoir mais dis seulement une parole et je serai guéri ». Nous le disons et nous allons communier. Car même indigne, nous savons que nous avons reçu cette parole et qu’Il nous appelle à le revêtir.

 

A quoi nous servira-t-il d’être pur au jugement dernier si nous avons oublié l’essentiel : aplanir la route du Seigneur pour permettre à tout homme de voir le salut de Dieu. Ce jour là ,il ne nous sera pas demandé « Etes vous pur ? » mais « Avez-vous donné à manger à celui qui avait faim ? Avez-vous donné à boire à celui qui avait soif ? Avez-vous accueilli l’étranger ? Avez-vous visité le prisonnier ? » (Mt 25).

Partager cet article

Repost 0
Published by Berulle - dans Spiritualité
commenter cet article

commentaires

Joseph 08/12/2009 21:05


Le passage commence par cette exclamation :" Une voix crie dans le désert". Le désert est aujourd'hui facile à voir : désert de nos églises, désert de nos coeurs, désert rempli de vide et de
misère. Et là, dans ce désert, dans le lieu le plus inhospitalier de notre humanité, Une voix crie : "Préparez le chemin du Seigneur !". Pour l'entendre, cette voix, il faut entrer en soi-même et
progresser dans cet abîme qui s'étend au fond de nos êtres. Là, une voix crie...


Présentation

  • : Le blog de Berulle
  • Le blog de Berulle
  • : Art, culture, religion, société. Le blog d'un catho libre de ses propos.
  • Contact

Pietro de Paoli chaque lundi

L'auteur de Vatican 2035 et de Dans la peau d'un évêque participe au blog en livrant chaque lundi un de ses "100 mots pour la foi".

Recherche

Pierre de Berulle sur Facebook

Retrouver Pierre de Berulle sur Facebook ainsi que le groupe Fraternité Pierre de Berulle

Commentaires

N'oubliez pas de laisser vos commentaires pour faire vivre ce blog et de le recommander à vos amis !
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles.