Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 09:14

Pietro de Paoli, qui chaque lundi nous livre un de ses 100 mots pou la foi, sort, jeudi 18 mars, son nouveau livre Lettres à un jeune prêtre, préfacé par Jean-Michel di Falco, évêque de Gap et d’Embrun. L’auteur continue d’y explorer l’Eglise contemporaine à travers la figure de Marc Belhomme, le curé de 38 ans, célibataire et curé de campagne (2006) devenu évêque dans Dans la peau d’un évêque (2009).

De cette discussion entre l’évêque (progressiste modéré) et le jeune prêtre (conservateur ouvert au dialogue), Pietro de Paoli ne nous livre que les lettres de l’évêque même si celles-ci citent celles de son interlocuteur. Une discussion qui finalement s’organise autour du constat commun des deux « Cela ne marche pas ! ». Si les points de différence entre ces deux représentants de courants ecclésiaux sont réels, ce qui frappe c’est la qualité du débat et l’amour de l’Eglise qui transparaît chez les deux protagonistes, donnant à leurs arguments le poids d’une foi et d’un engagement donné au Christ qui rendent vain tout recours à des réponses toutes faites, à des vérités idéologiques.   

Ces lettres sont au nombre de 12.

12, comme les apôtres. Car il s’agit bien ici de se poser la  question de l’Eglise, de ce qu’elle est et de son rôle. De ce qu’elle doit annoncer et de comment elle peut l’annoncer pour être entendue.

12, comme les mois de l’année. Car il n’est pas question d’une Eglise conceptuelle mais d’une Eglise incarnée, comme le Christ, dans le temps des hommes. Une Eglise marquée par son histoire et qui dialogue avec l’histoire des hommes et de chaque homme et chaque femme.

12, comme les tribus d’Israël. Car ce qui est au centre du débat c’est l’Alliance de Dieu avec son peuple. Ce peuple qui, avec l’avènement de Jésus-Christ s’étend à tout le genre humain. Et toutes les questions qui se posent dans l’Eglise ne peuvent se discuter qu’à la lumière de cette unique volonté du Dieu d’amour : rassembler son peuple dans une communion parfaite en Jésus-Christ.

A la fin de ce livre, on se prend à rêver que le dialogue dans l’Eglise réelle ressemble à ce roman où transparaissent l’amour d’un Dieu de communion, la bienveillante attention du Christ et l’éclairante lumière de L’Esprit.



LettreAUnJeunePretre

Partager cet article

Repost 0
Published by Berulle - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Félicité 16/03/2010 14:41


Vivement jeudi !


Telloublog 16/03/2010 09:46


IL y a des livres comme ça, il font tellement du bien au moral qu'ils devraient être remboursés par la sécurité sociale


Présentation

  • : Le blog de Berulle
  • Le blog de Berulle
  • : Art, culture, religion, société. Le blog d'un catho libre de ses propos.
  • Contact

Pietro de Paoli chaque lundi

L'auteur de Vatican 2035 et de Dans la peau d'un évêque participe au blog en livrant chaque lundi un de ses "100 mots pour la foi".

Recherche

Pierre de Berulle sur Facebook

Retrouver Pierre de Berulle sur Facebook ainsi que le groupe Fraternité Pierre de Berulle

Commentaires

N'oubliez pas de laisser vos commentaires pour faire vivre ce blog et de le recommander à vos amis !
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles.