Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 15:46

 

C’est à Prizren, ville du Kosovo, dans le quartier serbe déserté de Polkaljaja, sur le flan de la colline de l’ancienne forteresse médiévale de Kaljaja. Sous la protection des militaires allemands de la KFOR (Kosovo Force), l’église Saint-Sauveur, construite au XIVe siècle et agrandie au XIXe, attend le printemps 2010 pour voir ses fresques du XIVe siècle restaurées et sa structure consolidée.

 

 

Elle est un témoignage de l’architecture et de la peinture murale serbe de la période byzantine, de l’importance d’une ville qui fut sous les règnes des empereurs Duran (1331-1355) et Uros (1355-1371) un véritable centre religieux et politique. Dès cette époque, Prizen, centre diplomatique culture et économique depuis l’époque romaine, a connu des changements de domination. Siège d’un évêché byzantin, elle est passée sous occupation bulgare (1204) avant de devenir serbe (1282).

 

Peu importe que l’on soit Serbe ou Albanais, chrétien ou musulman, cette église n’est pas simplement le témoignage de la présence d’un peuple ou d’une religion, elle est également celui d’un discours créatif de l’homme, d’une histoire, d’un patrimoine commun sans lequel la compréhension de ce territoire ne serait plus possible, sans lequel l’avenir de ce territoire s’écrirait sur du vide. Sauvegarder cette église n’est donc pas seulement restaurer et conserver un patrimoine matériel, aussi beau soit-il, c’est préserver et léguer un patrimoine immatériel, dont tous les hommes sont dépositaires, un patrimoine essentiel qui ne peut que nourrir positivement le développement économique et social de ce territoire.

 

Tel est l’enjeu de l’association Patrimoine Sans Frontières, fondée en 1992, qui lutte pour la sauvegarde des patrimoines matériels (architectures, productions artistiques, etc.) et immatériels (traditions orales, savoir-faire ancestraux) dans les zones touchées par la guerre, la pauvreté, les catastrophes. Dans ces territoires en urgence, elle fait de la sauvegarde du patrimoine un tremplin pour l’avenir selon sa devise : « La survie des hommes c’est aussi leur culture, leur mémoire et leur patrimoine ».

 

Pour l’église de Saint-Sauveur, Patrimoine Sans Frontières est l’opérateur et l’institution coordinatrice d’un projet conjoint du Ministère des Affaires Etrangères de la République Fédérale d’Allemagne et du Ministère des Affaires Etrangères de la République française, à la suite de la décision prise lors de la Conférence des donateurs organisée par l’UNESCO en 2005. Suite aux analyses techniques de ses experts, des travaux de restauration devraient débuter au printemps 2010 et donner lieu à une restitution en partenariat avec l’Institut pour les monuments de Prizren et le Ministère de la culture, de la jeunesse et des sports du Kosovo, sous le patronage de l’UNESCO.

 

Avec 14 projets réalisés, 7 projets en cours, Patrimoine Sans Frontières intervient dans 11 pays. Vous pouvez soutenir ses projets en adhérant à l’association ou en lui faisant un don.

Le 20 mai dernier un comité de parrainage a été créé sous la présidence de Renaud Donnedieu de Vabres pour trouver des partenaires financiers afin de soutenir les projets et aider au financement des frais de fonctionnement de l’association qui compte trois salariés. N’hésitez pas à mettre en contact vos relations pour les aider à poursuivre leurs actions.

 

Patrimoine Sans Frontières : 61, rue François Truffaut – 75012 Paris

01.40.02.05.90 - info@patrimsf.org


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Berulle
  • Le blog de Berulle
  • : Art, culture, religion, société. Le blog d'un catho libre de ses propos.
  • Contact

Pietro de Paoli chaque lundi

L'auteur de Vatican 2035 et de Dans la peau d'un évêque participe au blog en livrant chaque lundi un de ses "100 mots pour la foi".

Recherche

Pierre de Berulle sur Facebook

Retrouver Pierre de Berulle sur Facebook ainsi que le groupe Fraternité Pierre de Berulle

Commentaires

N'oubliez pas de laisser vos commentaires pour faire vivre ce blog et de le recommander à vos amis !
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles.