Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 12:49

 

« Ah, si tu déchirais le ciel », c’est la prière qui traverse l’Ancien Testament. Depuis le rêve de Jacob qui voyait les anges monter et descendre, en passant par le grand cri d’Isaïe (Is 63, 19). Oui, si Dieu pouvait manifester sa présence, être là, à nos côtés.

Eh bien c’est fait à chaque messe, Dieu déchire le ciel, ou plus exactement, nous célébrons à chaque messe ce mystère du ciel qui s’ouvre, de Dieu qui vient.

Et Dieu vient, en son Fils Jésus-Christ, non pour juger le monde mais pour que par lui le monde soit sauvé.

C’est dire qu’à chaque messe, nous sommes conviés à être les témoins et participants d’un événement cosmique : c’est-à-dire qui change la face du monde. Il ne s’agit de faire des petits actes de piété personnelle avec « Mon Jésus à moi, dans mon cœur ». S’il a un cœur à cœur, c’est celui de Dieu avec l’humanité, auquel nous sommes rendus participants pour en être les messagers.

La messe est la célébration de la présence :

Présence de Dieu dans sa parole qui résonne quand l’Écriture est proclamée ; Dieu, nous l’avons entendu. Présence du Christ dans un jeu complexe de figures, dans la coupe et le pain, signes de sa vie donnée, offerte, reçue et res- suscitée par le Père, dans le prêtre qui, en figure du Christ refait les gestes, redit les paroles par lesquels Jésus a donné sens à sa mort. À la Cène Jésus a précélébré sa mort et lui a donnée sens « Livré pour vous et la multitude ». À chaque messe, nous célébrons, la réalité et l’actualité – la présence - de ce don et de cet amour qui renversent définitivement le mal et la mort ! Oui, c’est vrai, pour de vrai, ici et maintenant, pour nous qui sommes là. Oui, c’est « réel ». Bien plus réel que le pain et le vin que nous voyons. C’est réel, ici, maintenant. Présence réelle !

Mais ce n’est pas tout, la messe n’est pas seulement un spectacle qui nous serait donné. Nous y participons. En participant au repas du Seigneur, en communiant, nous « devenons ce que nous recevons », nous devenons le corps du Christ, avec lui, pour le monde, nous devenons une offrande d’amour de Dieu à l’humanité, c’est bien pourquoi, à peine avons-nous communié, nous sommes envoyés, envoyés au monde : « comme le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie ».

Alors, la prochaine fois que vous allez à la messe, pensez que vous êtes le corps de Christ, pensez que vous l’êtes avec vos voisins et voisines, et avec tous ceux et celles qui sont à la messe partout dans le monde et sont revêtus de cette dignité qui est une mission.

« Montre-nous le Père », disaient les disciples. « Qui me voit le Père », répondait Jésus. Et nous est-ce que nous sommes des signes de la présence de Dieu ? Qui nous voit voit-il le corps du Christ donné pour la vie du monde ? Sommes-nous en ce monde, le signe de la présence réelle de Dieu ?

  

CEC 1396 L’unité du Corps mystique : l’Eucharistie fait l’Église. Ceux qui reçoivent l’Eucharistie sont unis plus étroitement au Christ. Par là même, le Christ les unit à tous les fidèles en un seul corps : l’Église. La communion renouvelle, fortifie, approfondit cette incorporation à l’Église déjà réalisée par le Baptême. Dans le Baptême nous avons été appelés à ne faire qu’un seul corps (cf. 1 Co 12, 13). L’Eucharistie réalise cet appel : " La coupe de bénédiction que nous bénissons n’est-elle pas communion au Sang du Christ ? Le pain que nous rompons, n’est-il pas communion au Corps du Christ ? Puisqu’il n’y a qu’un pain, à nous tous nous ne formons qu’un corps, car tous nous avons part à ce pain unique " (1 Co 10, 16-17).

 

100 mots pour la foi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

aliette 25/01/2011 13:44



prochaine réunion avec les confirmands : l'eucharistie.... j'imprime. Merci bcp, Aliette.



Pietro 20/01/2011 10:20



j'ai écrit que la messe, comme d'autres liturgies CELEBRE! Dieu n'a sans doute pas besoin de nos rites pour être présent, mais nous,nous avons besoin de célébrer cette présence, de l'éprouver
avec notre coeur et notre corps dans le cadre d'une célébration riche de sens. La liturgie rend présent, sensiblement et réellement présent… Elle ne "fabrique" pas la présence, elle la manifeste.


Quant à la tristesse dont vous parlez, j'en suis à mon tour, triste et navré, pour vous, mais aussi parce que je vois bien ce que vous évoquez. Bien sûr, nous allons à la messe avec nos
étroitures d'esprit, nos mesquineries, nos petitesses, et il peut arriver que ce soit ça qui soit le plus visible et non la Grâce de Dieu qui nous est manifestée.



jean jacques Ganghofer 20/01/2011 01:07



Votre article est très juste dans sa théorie.


Mais dans la pratique, il me semble que Dieu est présent partout , que Jésus entend quand on le prie.


Au début de sa communauté, St François d'Assise mettait un agneau sur l'autel , puisqu'il n'y avait pas de prêtre pour célébrer l'Eucharistie et sanctifier les offrandes.


Comme le souligne Mgr Garrone dans son livre  " La Communion Fraternelle " , il faut tout d'abord que les fidèles se remettent dans le contexte où Jésus a institué L'Eucharistie.


C'était Son dernier repas avec ses Apôtres , et le début de sa Passion .


" Il n'y a pas de plus beau cadeau que d'offrir sa vie pour ses amis " avait-il dit , ce soir là .


Je ne théorise pas l'Eucharistie.


Mais chaque fois que j'y prends part, je deviens triste , et je ne suis pas le seul , en apparence, dans l'assemblée ...


Donc,  à la longue, je me suis fatigué ......



Chifflot 19/01/2011 21:23



Oui j'expérimente cela très souvent. Il se passe quelque chose d'extraordinaire à la messe, nous sommes transcendés, renouvelés, bouleversés, réconciliés, tout cela dans la contraction du temps,
dans la réactualisation du sacrifice...  le Mystère...



Présentation

  • : Le blog de Berulle
  • Le blog de Berulle
  • : Art, culture, religion, société. Le blog d'un catho libre de ses propos.
  • Contact

Pietro de Paoli chaque lundi

L'auteur de Vatican 2035 et de Dans la peau d'un évêque participe au blog en livrant chaque lundi un de ses "100 mots pour la foi".

Recherche

Pierre de Berulle sur Facebook

Retrouver Pierre de Berulle sur Facebook ainsi que le groupe Fraternité Pierre de Berulle

Commentaires

N'oubliez pas de laisser vos commentaires pour faire vivre ce blog et de le recommander à vos amis !
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles.