Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 00:10

 

Voilà un véritable mot martyr, un mot qui a été si malmené, si déformé que son sens ordinaire est devenu strictement l’inverse de son sens originel.

Pour la plupart d’entre nous, le mot désigne une catastrophe généralisée située entre le tsunami, l’épidémie mondiale de peste et la troisième guerre mondiale. C’est l’idée que « ça » va mal finir, « ça » désignant une époque, voire toutes les époques, bref, la fin du monde.

Pourtant, à l’origine, dans son sens littéral, le mot signifie un dévoilement, une révélation. Il désigne particulièrement une œuvre littéraire l’Apocalypse, le dernier livre du Nouveau Testament, généralement attribué à saint Jean. Cette Apocalypse de saint Jean s’insère dans un genre littéraire plus vaste, le genre apocalyptique dont le meilleur représentant, dans l’Ancien Testament, est le Livre de Daniel.

Sur quoi le voile se lève-t-il, que nous est-il donné à voir, qui était caché ? Que racontent les apocalypses, et en particulier l’Apocalypse de saint Jean ? Que le monde est en proie à la violence, à la guerre, à des pouvoirs injustes, des puissances arbitraires et destructrices. Jusque-là, pas de scoop. Il suffit d’avoir des yeux pour le voir, et nous qui disposons de systèmes d’information performants, sommes soumis quotidiennement à la terrible litanie des catastrophes, crimes, attentats, turpitudes, perversités et autres fléaux qui balayent notre pauvre monde. Comparée au journal télévisé, la littérature apocalyptique fait souvent pâle figure.

Ce n’est donc pas la violence, ni la souffrance, ni les malheurs qui sont dévoilés. Ce qui est révélé, c’est ce qui advient à la fin. Car ce que dit l’Apocalypse, c’est que la fin de l’histoire (de l’Histoire), c’est Dieu qui l’écrit. Et il écrit une happy end. À la fin, les méchants sont vaincus et Dieu triomphe. Voilà ce qu’on lit au dernier chapitre de l’Apocalypse :

« Il (Dieu) aura sa demeure avec eux ; ils seront son peuple, et lui, Dieu-avec-eux, sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux : de mort, il n’y en aura plus ; de pleur, de cri et de peine, il n’y en aura plus, car l’ancien monde s’en est allé. » Ap 21, 3-4.

Il y a bien quelque chose d’ancien qui s’achève mais quelque chose de nouveau advient, et ce monde nouveau est un monde où Dieu victorieux règne sans partage.

Il est frappant de constater qu’il nous est si difficile de croire que les choses finiront bien que notre inconscient collectif a déformé le mot au point de lui faire dire l’inverse de son premier sens. La victoire finale est devenue une catastrophe. Cette dégradation du sens du mot montre bien à quel point nous refusons de croire Dieu. Comme il est difficile de croire que Dieu nous veut du bien, qu’il est de notre côté, que dans le combat contre le mal et l’injustice, il n’est pas un juge impartial mais un acteur engagé. Et pourtant, notre Dieu est « Dieu avec nous ». Voilà pourquoi l’histoire finit bien.

 

Lu dans le lexique du site de la Conférence des évêques de France
Mot d’origine grecque, signifie dévoilement ou révélation.

Dernier livre du Nouveau Testament et donc de la Bible, cet ouvrage écrit par saint Jean est riche en visions symboliques, prophétiques. Il a joué un rôle important dans la résistance spirituelle et l’espérance des premières communautés chrétiennes en temps de persécution.


100 mots pour la foi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-François Bouthors 11/11/2009 14:59



Sur le même sujet, lire Le monde sauvé (Lethielleux 2009). Commentaire très éclairant d'Enzo Bianchi sur l'Apocalypse de Saint-Jean. C'est solide et cela montre que l'Apocalypse est
avant tout un message d'espérance.



Présentation

  • : Le blog de Berulle
  • Le blog de Berulle
  • : Art, culture, religion, société. Le blog d'un catho libre de ses propos.
  • Contact

Pietro de Paoli chaque lundi

L'auteur de Vatican 2035 et de Dans la peau d'un évêque participe au blog en livrant chaque lundi un de ses "100 mots pour la foi".

Recherche

Pierre de Berulle sur Facebook

Retrouver Pierre de Berulle sur Facebook ainsi que le groupe Fraternité Pierre de Berulle

Commentaires

N'oubliez pas de laisser vos commentaires pour faire vivre ce blog et de le recommander à vos amis !
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles.