Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 00:10

Voilà un des mots-clés du christianisme, quasiment un passe-partout. Évidemment, dans son sens le plus étroit, on pense à la communion eucharistique. Cela dit, c’est précisément, dans la communion eucharistique que s’exprime le double mouvement de communion qui est le propre du christianisme, communion verticale de chacun avec Dieu et de Dieu avec chacun, et communion des croyants entre eux.

La communion définit un mode particulier de rapport à l’autre, que cet autre soit un frère ou une sœur en humanité, ou l’Autre (en majuscule), c’est-à-dire Dieu. C’est une union sans fusion ni confusion, une unité sans uniformité. Dans la communion, chacun donne tout et reçoit tout sans être dépossédé de lui-même.

Le plus bel exemple de communion est celle des trois personnes de la Trinité. En Dieu le Père, le Fils et L’Esprit donnent et reçoivent tout l’un de l’autre dans une éternelle circulation de l’amour. Les beaux esprits qui parlent latin nomment cela la circumincession, ceux qui pratiquent le grec la périchorèse.

La contemplation de la Trinité, pour peu que nous comprenions un peu ce grand mystère d’amour nous apprend qu’entre les divines personnes, rien ne se perd, mais tout se crée, et en particulièrement nous, pauvres vermisseaux humains, appelés à l’être par la prodigalité de l’amour divin. Pourquoi, comment ? Je ne saurais le dire, car, à la suite de Job, je confesse : « Qui est celui-là qui voile tes plans par des propos dénués de sens ? Oui, j’ai raconté des œuvres grandioses que je ne comprends pas, des merveilles qui me dépassent et que j’ignore. »

Ce que je sais en revanche, et je ne puis que m’en émerveiller, c’est que nous ne sommes pas condamnés à ramper sans espérance loin de la face de Dieu. Et nous ne sommes pas non plus des vers luisants qui contempleraient les étoiles. Nous sommes appelés à entrer dans la communion divine.

Et attention, il ne s’agit pas de nous fondre dans un grand Tout où l’unité de la personne serait dissoute. De la même façon que l’humanité du Christ n’est pas absorbée par sa divinité — les apôtres reconnaissent bien dans le Ressuscité, celui dont ils ont partagé la vie sur les routes de Galilée et de Judée – nous serons nous aussi, au dernier jour, respectés dans notre personne.

Et là, rendus participants de la sainteté de Dieu par pure Grâce, nous serons parfaitement unis à nos frères et sœurs sauvés eux aussi, dans la communion des saints. De nouveau, la communion opère dans les deux sens, avec Dieu et avec nos frères et sœurs.

La communion eucharistique est un avant-goût de ce qui nous est promis, elle n’est pas seulement une « petite » affaire spirituelle entre Dieu est moi. Elle réalise déjà le plan grandiose de Dieu d’unir l’humanité entière et de la combler de sa sainteté et de son amour.

Aussi, lors d’une prochaine messe, nous suggéré-je de lever un peu le nez de notre petit soliloque spirituel et de louer Dieu de nous unir du même geste à lui et entre nous.

 

Je ne voudrais ne pas achever ce petit mot sans rappeler l’immense scandale dans lequel nous osons demeurer, je veux parler de la communion rompue entre frères chrétiens. « Quand donc tu présentes ton offrande à l’autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande, devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; puis reviens, et alors présente ton offrande ». Voilà le conseil que le Christ nous donne dans l’évangile de Matthieu, au chapitre 5, verset 23 et 24. Puissions-nous l’entendre en vérité.

 

Le Catéchisme de l’Église catholique comptabilisant 313 occurrences du mot communion, il est bien difficile d’en choisir une. Je préfère nous proposer de contempler une image. Il s’agit d’une icône de « Tous les Saints ».

 

saints tous-1

100 mots pour la foi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laurent 10/03/2010 18:41


C'est à la fois magnifique et limpide ce que vous écrivez ! Merci beaucoup de nous faire profiter de ces quelques lignes si riches !


Présentation

  • : Le blog de Berulle
  • Le blog de Berulle
  • : Art, culture, religion, société. Le blog d'un catho libre de ses propos.
  • Contact

Pietro de Paoli chaque lundi

L'auteur de Vatican 2035 et de Dans la peau d'un évêque participe au blog en livrant chaque lundi un de ses "100 mots pour la foi".

Recherche

Pierre de Berulle sur Facebook

Retrouver Pierre de Berulle sur Facebook ainsi que le groupe Fraternité Pierre de Berulle

Commentaires

N'oubliez pas de laisser vos commentaires pour faire vivre ce blog et de le recommander à vos amis !
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles.