Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 23:45

« L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux prisonniers qu’ils sont libres, et aux aveugles qu’ils verront la lumière, apporter aux opprimés la libération, annoncer une année de bienfaits accordée par le Seigneur. »

 

Jésus nous l’annonce : cette parole de l’Ecriture, c’est en lui qu’elle s’accomplit. Mais la question n’est pas seulement de savoir que Jésus accomplit les Ecritures mais quelle est cette promesse que Dieu nous fait et que Jésus accomplit, quelle est cette Bonne Nouvelle qui aujourd’hui ne résonne plus à nos oreilles comme une simple espérance mais comme une réalité.

 

Cette Bonne Nouvelle elle concerne les pauvres, les prisonniers, les aveugles, les opprimés… les exclus de la richesse, de la liberté, de la lumière, de la justice. On pourrait multiplier les références bibliques qui font de Dieu celui qui comble, libère ou délivre son bien aimé, celui qui fait briller la vie dans les ténèbres de la mort, celui qui fait triompher la justice face à l’iniquité. En cette semaine de l’unité je préfère voir dans cette citation le Dieu qui fait revenir au cœur de la Vie ceux que la vie en a exclus.

 

Nous savons que Jésus a prié pour que nous soyons un en lui afin que le monde croie que c’est le Père qui l’a envoyé. Mais envoyé pour quoi ? Envoyé pour que nul ne soit laissé au bord du Chemin qu’est Dieu, pour que nul ne soit exclu de la Vérité qu’est Dieu, pour que nul ne soit privé de la Vie qu’est Dieu.

 

Mais ce témoignage que l’unité des chrétiens doit proclamer n’est pas uniquement le témoignage de tout le corps pour reprendre l’image de Paul, il est également le témoignage de chacun de ses membres. « Si un membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance ; si un membre est à l’honneur, tous partagent sa joie ». Quelle pourrait être une plus grande joie que celle d’accomplir la promesse de Dieu ? Quelle pourrait être une plus grande souffrance que de garder pour nous seul cette promesse en laissant d’autres hommes et d’autres femmes en dehors de la Vie de Dieu ?

 

Si nous, chrétiens, devons être les témoins de l’unité parfaite des trois personnes divines, c’est pour qu’à leur tour les hommes et les femmes qui ne connaissent pas le Christ ou qui ne l’ont pas reconnu pour ce qu’Il est puissent découvrir l’amour de Dieu qui seul donne la vie en plénitude.

Cette parole de l’Ecriture, que nous venons d’entendre, c’est nous, aujourd’hui, qui devons l’accomplir parce que oui, chacun d’entre nous, consacré par l’onction du Seigneur, même si nous ne pensons être qu’un membre sans importance, nous formons le corps du Christ.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Berulle
  • Le blog de Berulle
  • : Art, culture, religion, société. Le blog d'un catho libre de ses propos.
  • Contact

Pietro de Paoli chaque lundi

L'auteur de Vatican 2035 et de Dans la peau d'un évêque participe au blog en livrant chaque lundi un de ses "100 mots pour la foi".

Recherche

Pierre de Berulle sur Facebook

Retrouver Pierre de Berulle sur Facebook ainsi que le groupe Fraternité Pierre de Berulle

Commentaires

N'oubliez pas de laisser vos commentaires pour faire vivre ce blog et de le recommander à vos amis !
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles.