Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 19:20

 

 

Cette nuit, aujourd'hui, nous avons fêté Noël. Et c'était une grande joie.

Des moments conviviaux, une belle célébration, le plaisir de se retrouver ensemble.

Mais pour certains, Noël a été un moment de solitude qui a pesé d'autant plus qu'ils avaient l'impression que tous étaient en fête. Une solitude qui les mettaient à l'écart.

 

Cette mise à l'écart, cette solitude, c'est ce qu'ont vécu Marie et Joseph. Eux pour qui il n'y avait pas de place dans la maison commune. Jésus est né dans une situation de mise à l'écart.

Heureusement que les anges sont allés chercher les bergers pour les prévenir de la naissance. Ils viennent autour de Jésus, autour de Marie et de Joseph. Ils donnent un esprit de fête à cette naissance solitaire qui aurait pu passer, sur terre, totalement inaperçue.

 

Avant d'être rejeté, Jésus aurait pu tout simplement être ignoré.

 

Alors évidemment, personne ne pouvait savoir à cet instant que ce nouveau-né n'était pas n'importe quel enfant, qu'il était le Fils de Dieu, le Messie envoyé.

 

Noël, pour moi, n'est pas simplement la fête de la Naissance du sauveur. Noël est le signe que dans un événement sans importance peut déjà naître une grande espérance à condition que nous soyons à l'écoute, attentifs à ce qui nous est proposé. A condition que nous ayons envie de laisser de la place à cette espérance, que nous ayons envie de l'accueillir et de la faire vivre.

 

Des Noëls nous devrions en vivre chaque jour de notre vie, des Christ nous devrions en voir naître chez tous nos frères et toutes nos sœurs. Mais laissons nous de la place dans nos vies à ces accueils et à cette joie de la rencontre d'un Dieu qui s'est fait homme et qui continue de se faire homme, par la force de l'Esprit Saint ? Ne sommes nous pas trop plein de sentiments, de doutes, de projets, de difficultés pour laisser de la place dans notre maison commune aux premiers signes de l'incarnation de Dieu ?

 

Noël est une grande joie. Une joie qui ne demande qu'à se démultiplier si nous restons attentifs aux signes que Dieu nous donne à travers nos frères et nos sœurs. En ce jour de fête, je souhaite à tous les hommes et à toutes les femmes de rester accueillant à ces signes et de vivre dans l'année à venir de nombreux jours de fêtes, de nombreux Noël.

Je vous souhaite d'accueillir ce Dieu incarné dans vos frères et dans vos sœurs, même quand il ne se manifeste que dans la discrétion et l'humilité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Berulle - dans Spiritualité
commenter cet article

commentaires

vuillemin 26/12/2010 14:38



Merci pour ces bonnes paroles de Noël qui me rappellent ce que nous chantions avec nos enfants petits: "C'est Noël chaque jour..."


Merci aussi pour vos articles que je lis avec beaucoup d'intérêt et bonne année 2011



jean jacques Ganghofer 26/12/2010 00:02



Quand on est malade, et assez loin d'une église , il est possible de fêter Noël en compagnie de Jésus.


Et , que je sache , les bergers ne sont pas venus réveillonner dans l'humble étable où le Fils de Dieu est né .......


Par contre, les Rois Mages n'ont pas lésiné sur le prix des cadeaux !!!!!!!


Bon Temps de Noël à vous !!!!!!



Présentation

  • : Le blog de Berulle
  • Le blog de Berulle
  • : Art, culture, religion, société. Le blog d'un catho libre de ses propos.
  • Contact

Pietro de Paoli chaque lundi

L'auteur de Vatican 2035 et de Dans la peau d'un évêque participe au blog en livrant chaque lundi un de ses "100 mots pour la foi".

Recherche

Pierre de Berulle sur Facebook

Retrouver Pierre de Berulle sur Facebook ainsi que le groupe Fraternité Pierre de Berulle

Commentaires

N'oubliez pas de laisser vos commentaires pour faire vivre ce blog et de le recommander à vos amis !
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles.