Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 10:55

 

 

Vous connaissez tous les machines à voyager dans le temps, ces vaisseaux imaginaires qui permettent de « réparer » des événements, dans le passé ou le futur, afin de modifier le présent, et bien, l’Immaculée conception fonctionne un peu comme ça, par une sorte de paradoxe temporel. Ne vous récriez pas, que je sache, Dieu est maître du temps, et d’ailleurs, vue de l’éternité, notre temporalité n’est certainement pas ce que l’on croit.

Alors, que se passe-t-il dans l’affaire de l’Immaculée conception ? Eh bien, la victoire de Jésus sur la mort, le mal et le péché, bénéficie à Marie par anticipation. En conséquence, la jeune fille de Nazareth peut recevoir l’annonce de l’ange avec un cœur pur, non contaminé par le péché. Ce que l’on nomme (fort improprement, et je vais m’en expliquer) Immaculée conception, est la garantie de la liberté réelle de Marie. Son « Fiat » est la réponse confiante, joyeuse et surtout, libre qu’elle donne à l’invitation de Dieu.

Alors pourquoi ce drôle de nom d’Immaculée conception – conçue sans péché ? Nous la devons à saint Augustin, qui observant que le péché était la chose la mieux partagée au monde conclut à sa contagion et supposa que sa propagation était enclenchée dès la conception. On en tira d’ailleurs de désastreuses conclusions sur le caractère peccamineux de l’acte sexuel…

Si nos esprits modernes, répugnent à juste titre devant cette hypothèse. Il reste que le caractère contagieux du péché, lui, n’est pas douteux. Et hélas, nous y sommes exposés dès le premier souffle de notre existence. Le petit enfant, naît hurlant, impératif, tout-puissant, jaloux. Vous direz : « ce n’est pas sa faute, c’est la condition de sa survie ». C’est bien l’idée que les théologiens ont du péché « originel » : ce n’est pas notre « faute », mais nous y sommes exposés et soumis.

Fatalité donc ! Pas du tout, l’affaire de l’Immaculée conception est là pour nous le prouver : ce qui se passe pour Marie « par avance » est ce qui nous est acquis par le Christ. Dès maintenant et plus encore, dans l’espérance, nous ne sommes plus esclaves du péché, soumis à son pouvoir. Nous ne sommes plus des êtres pour la mort mais promis à la vie.

Finalement, ce qui est en jeu dans l’Immaculée conception, ce ne sont pas les mérites propres de la vierge de Nazareth mais le caractère débordant de la Grâce, qui déborde l’espace et le temps. En Jésus, Dieu sauve, et ce Salut déferle sur tout être, sur toute vie, source vive, inépuisable. À nous de nous laisser happer afin que nous puissions nous aussi demeurer dans le « Fiat » qu’inaugure la jeune Marie.

 

CEC 490 et 491

490 Pour être la Mère du Sauveur, Marie " fut pourvue par Dieu de dons à la mesure d’une si grande tâche " (LG 56). L’ange Gabriel, au moment de l’Annonciation la salue comme " pleine de grâce " (Lc 1, 28). En effet, pour pouvoir donner l’assentiment libre de sa foi à l’annonce de sa vocation, il fallait qu’elle soit toute portée par la grâce de Dieu.

491 Au long des siècles l’Église a pris conscience que Marie, " comblée de grâce " par Dieu (Lc 1, 28), avait été rachetée dès sa conception. C’est ce que confesse le dogme de l’Immaculée Conception, proclamé en 1854 par le pape Pie IX : La bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulière du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel (DS 2803)


100 mots pour la foi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pietro 20/10/2010 02:06



Malia,


Ce pot autour duquel vous tournez, ce n'est pas celui de l'Immaculée Conception, qui concerne Marie et son rapport (ou plutôt son non-rapport) avec le péché, mais la question de la conception
virginale qui veut que Jésus soit conçu sans étreinte entre ses parents.


En effet, pas facile à envisager d'un point de vue biologique. Mais la question est-elle biologique? Vous trouvez plus raisonnable qu'un homme mort après une cruelle agonie sur la croix soit
reconnu comme vivant? Vous me direz bien vite que la résurrection du Christ n'est pas de l'ordre de la biologie, et bien c'est la même chose pour sa conception. Évitons de mettre Marie sur une
table de gynécologie, ce n'est pas le sujet. La réalité dont nous parlons est d'un autre ordre, disons, plus "cosmique".



Malia 19/10/2010 12:44



Merci pour cet article.


Cependant, il tourne un peu autour du pot. Car l'Immaculée Conception , dans la tête de beaucoup de catholiques et de quasiment tous ceux qui en ont entendu parler ailleurs qu'à l'Eglise, c'est
un dogme qui oblige les catholiques à croire que Jésus a été conçu sans acte sexuel, "par l'opération du Saint-Esprit" au sens propre. Alors voilà j'espérais un peu que vous aborderiez très
directement cette question, car à vrai dire en tant que catholique ça fait partie des choses qui me font dire "je crois en Dieu mais quant même Il m'a aussi créé avec une intelligence et un
enfant né sans fécondation c'est pas possible", et vis à vis de mes amis non croyant c'est complètement intenable...



Desiderius Erasme 12/10/2010 09:31



Cher Pietro,


pour une fois je ne me sens pas tout à fait en accord avec vous sur deux points importants. Tout d'abord, vous parlez de la scène de l'Annonciation comme si elle était factuelle, or sa réalité
est essentiellement théologique et littéraire. Je vous invite à lire un de mes récents commentaires là dessus: http://erasme.over-blog.fr/article-un-conte-qui-n-est-pas-a-dormir-debout-58432367.html.


En ne faisant pas cette distinction, vous risquez d'emmener nos amis lecteurs sur une fausse piste.


Ensuite, je proteste contre votre description de l'enfant qui naît. Vous l'accablez alors qu'il n'en peut mais. Son cri est la marque d'une souffrance brutale: l'irruption de l'air dans ses
poumons, ce qu'il n'avait jamais connu. Si le péché originel est là, mon Dieu, pourquoi nous faire naitre ainsi? Et qui peut dire de l'enfant qu'il est à cet instant même jaloux et dans la toute
puissance? Vous fabulez, mon cher Pietro. Et vous risquez là encore de faire porter finalement sur le créateur le poids du "péché originel". Si la naissance fonctionne aussi mal, qu'a-t-il donc
fait?


Je n'écris pas cela pour sauver le "péché de chair", évidemment, mais pour dire qu'il faut chercher ailleurs que dans l'explication que vous proposez. J'aurais plutôt tendance à rechercher le
péché originel non pas du côté des qualités ou des défauts de l'enfant naissant, mais d'une transmission de la mise en doute de la Parole créatrie, telle que cette mise en doute nous est
présentée dans le livre de la Genèse. Nous ne naissons pas configurés à l'écoute de cette parole, mais marqués par les paroles et comportements de ceux par lesquels nous venons au monde, paroles
et comportements qui nous inclinent à ne pas commencer par reconnaître le don de l'amour Créateur... Marie est précisément celle qui consent à être habitée par la Parole de vie, et l'Immaculée
conception est une manière de dire que Dieu l'a préservée d'un accueil perverti de sa Parole...


Très amicalement,


Desiderius



Tellou 06/10/2010 13:14



Merci de ce mot qui me permet ENFIN de comprendre ce concept d'Immaculé Conception. Je le comprends mieux, mais j'ai quand même du mal à l'accepter. Pas facile. En même temps il faudrait que
j'enlève de ma tête "Immaculée Conception" = "piété mièvre du 19e siècle + statues ignobles de la Vierge en blanc et bleu + Lourdes". J'ai honte d'avouer ça en plein pélerinage du Rosaire... :(



LAVIGNE Marie-Françoise 06/10/2010 12:08



C'EST POUR MOI UNE BONNE NOUVELLE de lire que Marie est conçue de telle sorte qu'elle soit déjà LIBRE du FIAT qu'elle va donner ! cqfd "à Dieu rien impossible ! "



Présentation

  • : Le blog de Berulle
  • Le blog de Berulle
  • : Art, culture, religion, société. Le blog d'un catho libre de ses propos.
  • Contact

Pietro de Paoli chaque lundi

L'auteur de Vatican 2035 et de Dans la peau d'un évêque participe au blog en livrant chaque lundi un de ses "100 mots pour la foi".

Recherche

Pierre de Berulle sur Facebook

Retrouver Pierre de Berulle sur Facebook ainsi que le groupe Fraternité Pierre de Berulle

Commentaires

N'oubliez pas de laisser vos commentaires pour faire vivre ce blog et de le recommander à vos amis !
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles.